*** Dernier arrivage samedi 9 juin 2018 *** *** Le prochain dépôt (gros mibilier) chez Emmaus Thionville: samedi 30 juin 2018***

Revue de Presse



Article RL-18.12.2014



___________________________________________________________


Article RL-04.12.2014 par H.B

SOLIDARITEEmmaüs : le droit à une seconde vie à Thionville




Sous le regard de l’abbé Pierre, la boutique du Gassion participe au mouvement de solidarité voulu par le fondateur d’Emmaüs. Photo Philippe NEU

Un lieu de vie, de travail, de solidarité : telle est une communauté Emmaüs. À la boutique du Gassion à Thionville, douze bénévoles se mobilisent pour donner vie à ce principe. Et ils ont besoin d’aide.

Voilà un peu plus de deux ans que la boutique Emmaüs du Gassion est ouverte. Près de 250 m² dédiés à la vente des objets récupérés et rénovés par les compagnons. Du mobilier au petit et gros électroménager aux livres, jeux et jouets en passant par les vêtements et les bibelots, le local est ouvert à tous et fait figure de véritable caverne d’Ali Baba affichant des tarifs défiant toute concurrence.
La communauté de Peltre, à l’origine de cette initiative, voulait à travers elle toucher le territoire nord lorrain qu’elle n’atteignait pas suffisamment jusqu’alors. Jean-Marie Kiffer, bénévole en charge de la communication, souligne qu’« une communauté est à la fois un lieu de vie, un lieu de travail, un lieu de solidarité, selon la définition du fondateur du mouvement, l’abbé Pierre. » Entendez : au principe même de la récupération des objets usagés, qui sont soit réparés puis revendus, soit recyclés, il y a l’idée « de leur offrir une seconde vie. » Et pas seulement aux objets : les compagnons – ils sont trente-six à Peltre – en étant artisans de ce travail de collecte et de revente/recyclage sont engagés dans la même logique de seconde vie, de reconstruction. Un rebond après des années souvent difficiles, passées dans la rue parfois, dans la misère presque toujours. « C’est un processus qui demande du courage et la volonté de respecter quelques règles simples mais qui permet un retour à la dignité, un retour au sein de la société. », explique encore Jean-Marie Kiffer.
À Thionville, la boutique tourne grâce à des bénévoles qui donnent chacun quelques heures par semaine à la tâche. Ils prolongent le travail de collecte et préparation effectué par les compagnons. Francine Cour, qui a la responsabilité de la boutique thionvilloise s’est investie depuis le départ, avec son époux à l’origine. Elle indique : « Nous ne sommes pas assez pour mener à bien toutes les tâches : nous sommes une douzaine, il faudrait être vingt ! »
Une vingtaine de volontaires pour une mission de bien à réaliser « dans un esprit qui est le contraire de l’esprit mercantile. Bien sûr, la démarche de la communauté nécessite que nous fassions du chiffre d’affaires, mais pour le réinvestir jusqu’au dernier centime dans le fonctionnement des communautés et dans les actions de solidarité, en proximité ou à l’international », détaille encore Jean-Marie Kiffer.
Une excellente raison pour s’investir ou, à défaut, venir dénicher l’objet qui manque encore à votre intérieur.
Boutique Emmaüs, 39, allée du Château-Gassion à Thionville (à la sortie de la ville en allant vers Uckange). Renseignements : tél. 03 82 34 91 68 ou emmaus-thionville.blogspot.com
Les compagnons se reconstruisent par le travail.

____________________________________________________________________________


Article du RL_05-05-14
______________________________________________________________________


Article du Journal de Terville, N° 34 de Décembre 13.




(Pour lire l'article, cliquez sur l'image)

Le salon régional du Galaxie à Amnéville.





*********************************************************************


Reportage Air-TV pour l'Ouverture d'EMMAUS THIONVILLE